Au coeur du cerveau – les cellules gliales

Au cours de mes séances de surf sur internet, j’ai découvert www.autrisme.com, un blog tenu par une canadienne surdouée et visiblement passionnée de neurosciences.
Clairement rédigé et avec pas mal d’humour et de bon sens. Aussi intéressant que réjouissant.

Alors je vous engage à lire son billet sur le sujet : Ce que nous apprennent les cellules gliales dans lequel vous pourrez en particulier
– mieux comprendre le rôle des cellules gliales dans le fonctionnement du cerveau (petite vidéo très didactique)
– découvrir que, comme pour les neurones (mais fallait-il s’en étonner ?) les surdoués disposent de plus de cellules gliales.. mais que pour autant les études sur le sujet n’arrivent pas à déterminer pourquoi elles sont elles aussi plus performantes et, a contrario, défaillantes chez les autistes.. chez les Asperger aussi ? j’aurais bien aimé avoir plus de détails…)

… Et bien sûr, elle cite ses sources que je mets en lien :
Neuroanatomic observations of the brain in autism: a review and future directions
Margaret L. Bauman *, Thomas L. Kemper
Children’s Neurology Service, Massachusetts General Hospital, 15 Parkman Street, Boston, MA 02114, USA – 2004

Neuron Number and Size in Prefrontal Cortex of Children With Autism – Eric Courchesne, PhD; Peter R. Mouton, PhD; Katerina Semendeferi, PhD; Clelia Ahrens-Barbeau, BS; Melodie J. Hallet, MS; Cynthia Carter Barnes, PhD – The Journal of American Medical Association – 2011 –

Une nouvelle source de neurones dans le cerveau adulte – M. Alonso1, Ortega-Pérez, M. Grubb1, J-P. Bourgeois1, P. Charneau and P-M. Lledo – Institut Pasteur – 2008

Enriching the Brain: How to Maximize Every Learner’s Potential – Eric Jensen.

Extraits disponibles : What Makes A Brain Gifted? By Eric Jensen – Education.com

Neuroimagerie et anomalies du cerveau des autistes – Octobre 1998 – Autism Research Institute, Université d’Iowa

Glial cells within the cerebral cortex in autism : Rezaie, P.; Landau, S.; Mason, S. and Schmitz, C. (2007).
Glial cells within the cerebral cortex in autism. In: 19th National Meeting of the British Neuroscience Association (Symposium on the Neuropathology of Autism), 1-4 April 2007, Harrogate, UK.

Testosterone Hormone Linked to Higher IQ : Université de l’Alberta – Marty Mrazik, Ph.D., Mars 2011
communication de Marty Mazrik sur laquelle j’ai déjà eu l’occasion de publier un billet

5 thoughts on “Au coeur du cerveau – les cellules gliales

  1. Enfin j’ai pu comprendre ce que c’est et à quoi bon sert ce fameux cellules gliales. D’après ce qui est écrit et clairement expliqué, cette cellule est très importante pour chacun car elle veille particulièrement sur le développement de notre cerveaux afin de pouvoir être plus performant dans les études et dans la qualité logique. Dorénavant, il faut bien aussi faire attentions à nos cellules gliales.

  2. Bonjour Cécile 🙂

    Grand merci pour cet article, c’est un honneur pour moi! Comme je l’ai dit, la douance, tous les groupes et autres, pour l’instant je n’en peux plus. A part, Talent Différent, qui a toujours été … différent pour moi 😉

    Je vais laisser Autrisme ouvert, ça me fera sourire de relire ça dans quelques temps, et puis bon, peut être que je vais avoir de nouveau envie de parler douance un jour… Pour l’instant, je vais essayer de la vivre. Grand grand merci à vous et très longue vie à Talent Différent!

    Virginie

    1. Merci à vous Virginie pour votre blog que j’ai fini par découvrir, et ce billet que j’ai pu présenter grâce à vous ! .. et aussi pour vos compliments :blush…
      J’espère avoir le plaisir de vous voir écrire ici si il vous en vient l’envie

  3. Merci pour le lien vers autrisme.com Cécile. L’analyse de la psychanalyse qui y est faite, notamment dans ce billet : http://www.autrisme.com/2011/12/une-surdouee-chez-la-psy-partie-1/, est absolument confondante, ce passage est un très bon résumé :

    « Avant la fin de la séance, alors que je cherche à comprendre comment une psychanalyse pourrait m’aider, je lui sors: « si j’ai bien compris le principe de la psychanalyse, si je nie avoir un problème, c’est que j’ai un problème plus grave parce que refoulé et qu’il faut que j’aille chercher au fin fond de ma vie je ne sais quoi pour en faire je ne sais quoi. On ne se rapproche dangereusement des arguments qu’utilisent les sectes pour ferrer de nouveaux adeptes, non? » »

    1. J’ai découvert autrisme.com avec grand plaisir pour l’intelligence qui s’y trouvait. Hélas notre amie canadienne m’a confié qu’elle décidait de fermer son blog.. Mais je ne désespère pas qu’elle intervienne dans les pages de Talentdifferent… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *