21 thoughts on “Happy New Year 2013 !

  1. J’ai également été diagnostiquée après un parcours “sans faute” en janvier 2012 à 44 ans et suis aussi aidée. Je commence tout juste à intégrer les résultats du test J’ai aussi tout pour être heureuse, deux enfants (voire 3) HP et pourtant… Je ne supporte plus mon boulot que beaucoup – de l’extérieur – envient. J’aimerais changer, mais pour aller où ? Lire tous ces témoignages est aidant, on se sent un peu moins seul. Le livre de Cécile est celui que j’ai trouvé le plus sensible et positif sur le sujet, le moins englué dans la théorie et la “commisération”. Sans doute parce-qu’il est écrit “de l’intérieur”. Pour tout cela merci!

  2. Une très belle année à tous les lecteurs de ce blog !

    Voici un petit message d’espoir :
    J’ai mis pas mal de temps à “réaliser” les résultats du test et à les accepter, car je ne voyais pas ce qu’ils allaient m’apporter à part une explication peut être de mon mal-être.
    J’étais tellement mal malgré tout ce que j’avais pour être heureuse que j’étais prête à entendre qu’il valait mieux pour moi être enfermée chez les dingues, c’est dire !
    J’ai déjà remercié Cécile en privé et par des commentaires sur le blog, car sans elle et son soutien à distance, sans son insistance pour que je vois quelqu’un de compétent dans le surdouement.. je ne sais pas trop où j’en serais.
    Alors je me suis bougée, pour mes fils HP tous deux qui en bavent à l’école, et en me disant que je n’avais plus grand chose à perdre.

    J’ai la chance d’être accompagnée par Stéphanie Bénard, elle a un don inné pour comprendre et conseiller. Petit à petit, mon énergie est revenue.
    Grâce à elle, je suis en pleine reconversion professionnelle car j’ai enfin admis que je m’ennuyais un peu dans mon travail vu que j’en ai fait le tour !
    Je me suis inscrite en licence de psycho pour pouvoir m’occuper des enfants HP,
    je ne sais pas encore si ce sera dans le cadre de l’Education Nationale ou pas, psychologue scolaire ou autre, pourquoi pas pour devenir “référent EIP”, en tout cas faire avancer le système éducatif et mieux prendre ne charge ces enfants à l’école ou au collège… il y a trop de gachis !
    Etre active au sein de l’association locale pour enfants précoces a aussi contribué à mon “changement” et au fait de me sentir utile pour d’autres !

    Il y a peu, je me suis rappelée d’une phrase dite par la psychologue à mon fils lors du compte-rendu du test :
    “Tu es surdoué, tu n’es pas “mieux” que les autres, mais toi, tu peux tout faire, tu as les capacités pour réussir tout ce que tu entreprends”…
    j’aime bien cette définition 🙂
    Je ne sais pas si je vais réussir mais on verra bien..
    En tout cas cela fait du bien de sortir la tête de l’eau !

    1. Merci Solstice pour ce (petit?) message d’espoir. J’ai 48 ans d’impasses derrière moi et je n’ai devant que d’incompréhensibles perspectives. J’ai été diagnostiqué le 18/12/2012 par Amélie Bertin (à Bordeaux) − je la remercie au passage − et si ma vie change immensément, je n’ai encore aucun projet. Votre message me fait du bien! Merci!

          1. Rien de wrong du tout ! j’ai rédigé mes smileys à l’envers (en commençant par le sourire) parce que je n’aime pas les petits bonhommes jaunes dont le sourire ne me convient pas 🙂 (:

      1. Souvent je me dis “voilà un métier que j’aurais aimé faire !!”, la liste est amusante tellement elle est diversifiée d’ailleurs !
        Mais avant toute chose, je pense que j’ai raté ma vocation, c’est psychologue que j’aurais aimé être, ça c’est certain, et je le sais depuis 14 ans seulement.
        Bon, je n’ai rien fait pour, au lieu de cela, je bosse dans un cabinet d’assurances, fallait bien assurer la vie de la famille, y apporter ma contribution nécessaire. Et moi aussi je m’ennuie dans mon travail 🙁
        Mais bon, j’aide beaucoup les gens avec ma psychologie de comptoir, assez riche quand même car fabriquée tout au long de mes lectures et surtout de mon vécu tortueux, d’un très long travail sur moi-même, et de mon hyper empathie.
        Ma plus grande fierté, sans orgueil aucun, et satisfaction, apporter une aide réelle à ma meilleure amie, psychologue, elle a 34 ans (j’en ai 49) qui est en ce moment en difficulté personnelle.

        On se réalise comme on peut, hein ! Mais enfin, quand je serai à la retraite, j’irai plus avant dans ce domaine, c’est certain. Ah puis dans d’autres aussi, très différents d’ailleurs. Aurai-je assez de temps ?

  3. Je vous souhaite mille et mille bonheurs, une santé de fer, la concrétisation de tous vos désirs même les plus fous pour vous et ceux qui vous sont chers.
    Merci à Cécile pour son heureuse et salvatrice initiative, merci à toutes et tous d’exister, merci de vos partages, merci de votre écoute, tout cela m’est précieux.

  4. Très heureuse année à tous avec la paix dans l’esprit et la joie dans le coeur.
    Merci à tous pour les réponses et témoignages qui amènent la réflexion et la compréhension de soi. Ensemble on est plus forts!

  5. Merci
    Ces «mobilisations» me font toujours frissonner et me mettent les larmes aux yeux: mon rêve ressemble à ce qu’elles montrent: une amplification, un flot de beauté et de force qui gagne le cœur de chacun, nous transforme, nous transporte! Merci Cécile Bost, Beethoven et les autres! Bonne année bien sûr!

  6. Une belle année Cécile, merci pour tout ce que tu m’as apporté, merci aux lecteurs de ce blog, aux amis du forum du loup. Que cette année vous soit belle, on récolte ce que l’on s’aime, je vais tenter de poursuivre cette jolie route sur laquelle j’ai eu la chance de te trouver, toi et les lecteurs de ce blog!

  7. D’aussi loin qu’il me souvienne,… je déambule à la périphérie de l’espèce … sans assez d’envergure pour me réclamer d’une autre bande de singes (E.M. Cioran) , puissiez-vous qu’en 2013 vous soyez cette autre “bande de singes” ,savants en l’occurrence, bonne année à tous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *