Comment faire de l’universel avec du simple

Aujourd’hui,  100° anniversaire d’Alan Turing, que tout informaticien qui se respecte est sensé connaître.

Moi, je dois à Google d’avoir découvert qu’il existait, et découvert aussi qui se cachait derrière le décodage des messages Enigma pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Parmi tous les articles qui parlent d’Alan Turing, celui du journal « Le Monde » qui relate comment l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (où se forment les meilleurs scientifiques français) lui a rendu hommage : Alan Turing a su conceptualiser un modèle minimaliste et universel de calcul; à l’ENS Lyon, des étudiants ont matérialisé ce concept en utilisant de petites briques danoises en plastique moulé, elles aussi plutôt simples (à leurs débuts en tous cas) et tout aussi universelles.

L’ensemble m’a semblé très représentatif de Talentdifferent : de la simplicité peut jaillir la plus grande universalité, mais aussi les plus grandes révolutions.
… La vie de Turing est aussi assez exemplaire de ce peut vivre un surdoué, même quand il a atteint une reconnaissance publique.


The Turing Machine Comes True par CNRS

3 thoughts on “Comment faire de l’universel avec du simple

  1. Bonjour!
    J’ai lu il y a quelques annees de cela un excellent livre sur Alan Turing: « The Man Who Knew Too Much: Alan Turing and the Invention of the Computer ». C’est une biographie superbe d’un etre non seulement genial, mais aussi unique. Je recommande ce livre a tout curieux de l’informatique, de la Seconde Guerre Mondiale, de l’Angleterre des annees 40-50,… Un merveilleux ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *