France 5 – DLC courte

Vous avez jusqu’au 22 novembre si vous voulez regarder ce reportage de France 5 qui parle des adultes surdoués.

Des profils « banals » : Un docteur en économie, une institutrice et son fils qui s’apprête à suivre le Cours Florent, un cadre senior SDF…
Des tranches de vie « normales » au prisme d’une différence impalpable mais pourtant bien réelle.
Pas de petit génie, pas de marginal non plus.

Je me faisais également la réflexion que le surdon n’est quand même pas tout dans la vie d’un adulte surdoué : il ne faut pas oublier le poids de sa construction identitaire, son histoire qui peut faciliter son équilibre ou au contraire le saborder. je vous renvoie sur ce point aux billets consacrés au Modèle de Formation de l’Identité du Surdoué – S’accepter par la prise de conscience, dont l’auteur est psychologue américain Andrew Mahoney.

Je note le buzz grandissant sur le sujet des adultes surdoués et ne vais pas m’en plaindre.
Mais quelle prise en compte réelle ? (Je participais hier et avant hier à un congrès à Limoux, la détresse de certains parents est vraiment lourde; et particulièrement émouvant le regard un peu voilé d’adultes qui se découvrent sur le tard et se demandent quoi faire de cette facette positive d’eux même qui vient de leur être révélée)

Dans une société fondée sur le court terme et qui n’aime pas le complexe, émergence d’un nouveau groupe de pression ?
Est-ce au bénéfice d’un dialogue ou d’une confrontation grandissante ?

Je reste très marquée par cette phrase de Jean Gandois trouvée au détour d’un rapport du Plan 2002 : « la notion d’ethnie apparaît à défaut de celle de citoyenneté »
Notre société fabrique de l’exclusion. Il semble qu’être surdoué(e) ce n’est d’une certaine façon plus appartenir au grand groupe social dont il est pourtant membre par la naissance, l’embauche…
Perte de cohésion sociale – perte du dialogue social, appauvrissement général d’une société qui ne sait plus s’enrichir de ses différences… tendance générale de notre civilisation je pense – à inscrire dans une perspective plus longue sur le mode « comment naissent grandissent et meurent ou se transforment les civilisations »

Il y a du boulot pour veiller à ce que le dialogue se maintienne et que chacun y voie tous les bénéfices qu’il y a à en retirer !

6 thoughts on “France 5 – DLC courte

    1. Serait-ce parce que vous êtes au Canada ?
      Je ne suis pas suffisamment technicienne pour valider cette hypothèse, mais je sais que je n’ai pas pu regarder une émission de la chaîne ABC, sauf à faire je ne sais plus quelle manip.

    2. Elle est accessible à partir de son titre sur plusieurs moteurs de recherche.
      IN VIVO L’Intégrale : « Surdoués un douloureux atout »
      Cordialement.

      1. Merci à Tom et à Youtube!

        J’ai pu accéder ce documentaire qui franchement me donne la chair de poule.
        Bien sûr, rien de nouveau en soi, mais en faisant très attention aux paroles des gens qui se racontent et de ceux qui décrivent ces surdouées, on perçoit très distinctement ce que l’on appelle des  »narratifs » ie cette espèce de discours, de construction intellectuelle et émotionnelle pour essayer de comprendre, de se comprendre. Comme une planche de salut mais qui peut tout aussi bien devenir une trappe sous ses pieds, un autre ghetto, un autre enfermement, une autre limitation alors même que les modes d’être surdouéE sont aussi infinis en fait que les expériences de vies …

        Tout de même, pour une fois, cette émission grand public n’est pas réductionniste et me semble au contraire montrer une partie de la complexité du sujet. Enfin des adultes, enfin !!!!

        A regarder tant que c’est encore en ligne !

        Merci et au plaisir de vous lire,
        Chan

        1. J’aime beaucoup votre réponse Chan. Sur le ghetto et sur l’émission. Qui me « bouge » beaucoup aux premières minutes.
          Comme s’il suffisait d’une question pour se reconnaître : « Comment (et pourquoi) diable ai-je pu être balancé(e) sans mode d’emploi sur cette planète de fous? »
          Amitiés,
          Lechalote

  1. Bonjour Cécile et merci pour le lien. A regarder / dans la pile des trucs à voir ! (Bon la date de fin dans 5 jours va bien m’aider). Détresse parfois lourde oui chez les adultes, mais… grande légèreté de vie aussi autour de moi. En fait c’est tellement variable que j’en viens (dans mes moments de lassitude – pas si fréquents je te rassure), à me dire que tout ça est presque un non-sujet : des adultes qui vont bien, d’autre mal… comme pour toutes les particularités quoi !

    Groupe de pression ça me laisse un peu dubitatif. A la base de la douance, il y a quand même une « petite honte » du terme ou d’être perçu comme un « hautain sur-intelligent ». Par exemple le mouvement Bleu-Blanc-Zèbre pourrait s’apparenter à un groupe de pression (qui n’affiche rien de l’origine de la zébritude sur son site, au point que je me demande encore si c’est bien du zèbre-doué que l’on parle), mais qu’est-ce que ça va devenir dans le paysage ? Bref sujet passionnant quand même. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *