Talent inné et savoir acquis

Le talent est peut-être inné, mais pas que…

Les études sur la neurogénèse montrent que le travail permet de créer des neurones dans les zones de travail du cerveau (cortex frontal).  Cet article le rappelle.

Il ne sert donc à rien de naître surdoué, encore faut il y travailler… (eh oui surdoués petits et grands ! Contrairement aux idées reçues, vous aussi, vous devez travailler (oui, d’accord, peut-être avec un meilleur rendement que les « autres » quand vous vous y mettrez. Mais il faudra quand même en passer par la case « travail » et la case « efforts »… et remettre à plus tard votre procrastination ;)…)

4 thoughts on “Talent inné et savoir acquis

  1. Je ne sais pas trop où mettre ce lien, c’est un peu en marge de la douance mais ça cause de fonctionnement neurologique (qui peut sans doute concerner aussi les surdoués) et c’est aussi un parcours très « haut potentiel » (si Mme Gelbert n’est pas surdouée, je veux bien manger mon compte rendu de test) http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-docteur-gisele-gelbert-mecanicienne-du-cerveau-mal-ecrit-2014-02-06
    Une émission vraiment passionnante, ai-je trouvé.

    Je copie ici la présentation de l’émission :
    « Gisèle Gelbert est de ces personnages qui ont besoin d’aller au fond des choses, de creuser, de comprendre, de décortiquer pour mieux aider, de fouiller pour mieux analyser et trouver une solution adaptée. D’abord orthophoniste, elle a vite éprouvé le besoin de maîtriser les mystères du cerveau. Saisir pourquoi des adultes, et des enfants, ne parvenaient pas à écrire, parler, ou lire correctement ; appréhender les mécanismes de blocage qui faisaient de ces patients des « illettrés », voire des handicapés aux yeux de la société, et les aider à sortir de ce tunnel infernal !

    Devenue neurologue et aphasiologue (spécialiste de l’aphasie et de ses troubles), elle a mis en évidence chez des enfants non lecteurs, non transcripteurs et non parleurs, une pathologie spécifique du langage et a inventé une thérapeutique qui a changé la vie de nombre d’entre eux, et qui a fait école !

    La magicienne des mots brisés, la fée des mots retrouvés, Gisèle Gelbert sera l’invité de l’émission spéciale « Grand portrait » de La Marche des sciences, portrait d’un parcours, d’une œuvre, entre vie publique et vie privée ; une plongée pour mieux comprendre les moteurs et les ressorts de notre invitée, son univers scientifique, mais aussi culturel, son patrimoine familial et personnel qui explique la femme médecin…
    Elle est l’auteur de nombreux livres dont le dernier : Les mécaniciens de la lecture, est paru chez Odile Jacob en 2013.
    « 

    1. Un grand merci Tournevis de nous permettre de rencontrer cette grande dame Gisèle Gelbert et son oeuvre fantastique.
      En écoutant attentivement le récit de sa vie, on peut noter quelques caractéristiques très propres aux surdouéEs, en effet: un désir d’apprendre et une curiosité sans limite, un très fort esprit critique et d’indépendance frisant l’insubordination, une méthode de travail et un travail acharnés, une pensée hors des carcans et des dogmes idéologiques de son époque, une capacité à lier théorie et pratique ainsi qu’à l’interdisciplinarité, le désir de former une relève, d’aider bien sûr et de relever les défis, de commencer là où tout le monde a échoué auparavant.
      Enfin, vous noterez aussi, son sens de l’humour et sa modestie (pas fausse modestie, j’entends).
      Fantastique histoire de vie, un très bel example de création et non Tournevis ce n’est donc pas aujourd’hui que vous allez devoir avaler vos résultats de tests !!! (smile)

      Merci encore,
      Chan

      1. Super ! y’en a quatre ou cinq pages et après avoir regardé l’émission sur le « cerveau entérique » je ne me sentais pas d’infliger ça à mes pauvres boyaux 😉
        (en plus, j’aime bien l’idée que je suis hp, même si ce n’est qu’à moitié)

        Je me demande si la méthode de Gisèle Gelbert pourrait être adaptée à des dysfonctionnements du genre dyslexie ? Je n’ai pas écouté assez attentivement pour déceler si elle y faisait allusion ?

        1. Pour l’émission, je ne sais pas si elle y fait allusion, il me faut la ré-ecouter, en ce sens. Mais c’est certainement, je dirais, une piste à explorer. Et puis, il y a ses livres et probablement aussi une opportunité de la contacter, pourquoi pas ?

          Chan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *