Quelques sources (2)

Les travaux de Francis Heylighen m’ont été très précieux pour travailler sur les perceptions que l’on a des surdoués (et en regard exprimer leur réalité vécue).

F Heylighen est directeur d’un groupe de recherche transdisciplinaire sur « Evolution, Complexité et Cognition » à l’Université libre de Bruxelles) et ses travaux sont importants dans de nombreux domaines. (je vous invite ici à en lire la liste)

Dans le document « Gifted People and their problems« , il liste les traits de « caractère » attribués aux surdoués et qu’il a identifiés en effectuant une recherche sur le net. Il insiste au passage sur le fait que ces traits vont bien au-delà des notions d’intelligence et de savoir (cognition).

A titre de comparaison il inclut les traits  de « la personnalité qui se réalise » décrits par Maslow (et mentionnés par un ▀ après les étoiles).

Pour F Heylighen, il y a un fort recouvrement  entre les deux listes, bien qu’à ses yeux Maslow semble virtuellement ignorer les traits cognitifs, alors même qu’il met l’accent sur les motivations et les émotions, en accord avec sa théorie sur la motivation.

F Heylighen en conclut que ce recouvrement important permet de valider que la réalisation requiert non seulement des besoins de satisfaction, mais aussi une compétence cognitive, c’est-à-dire savoir et intelligence.

Voici donc la liste établie par F Heylighen, en classant les traits par récurrence (du plus au moins étoilé).

Cognition

********** ▀ Original, idées inhabituelles, créativité, se connecte à des idées qui n’ont en
apparence rien à voir avec le sujet en cours

*******     Facultés supérieures de raisonnement, de généralisation ou de résolution de
problèmes, grande intelligence.

******       Imagination vive et riche

******       Vocabulaire étendu, aptitudes verbales, fasciné par les mots (joue avec les mots)

*****        Apprend les nouveautés rapidement

*****        Excellente mémoire à long terme

****          Attrape les concepts mathématiques/scientifiques rapidement, a une
compréhension avancée des choses, perspicace.

****          Grand lecteur.

***            Pensées complexes et profondes, penseur abstrait,

**              Réfléchit à plusieurs choses à la fois, penseur rapide

Perception/émotion

*******    Extrêmement sensible

******* ▀ Excellent et inhabituel sens de l’humour.

******      Très perceptif, bon sens de l’observation.

***** ▀    Passionné, sentiments intenses.

*** ▀        Sensible à de petits changements dans son environnement

***            Introverti

** ▀          Sensible à des choses auxquels les autres ne sont pas, perçoit le monde
différemment

** ▀          Tolérance à l’ambiguïté et à la complexité

**              Peut voir plusieurs facettes d’un même problème et le considérer sous différents
angles

* ▀            Sens enfantin de la magie

▀               Ouverture à l’expérience

▀               Stabilité émotionnelle, sérénité

Motivation/valeurs

**********  Perfectionniste, se fixe des standards élevés pour lui-même et pour les autres.

********* ▀ Très curieux, désire de savoir

******** ▀   Très indépendant, autonome, sa motivation n’est pas dans la récompense et la
louange.

******* ▀    Cherche la vérité ultime, cherche des modèles, un sens à la vie

*******        Apprécie le challenge, un certain penchant pour la prise de risque.

****** ▀      Sensible à l’injustice ou aux manquements moraux, bon sens de la justice

**** ▀          Grande variété d’intérêts, débordé par ses intérêts et ses capacités (habiletés).

**** ▀          Convictions morales fortes, intégrité, honnêteté.

**** ▀          Grand dynamisme

** ▀              Visionnaire, réalise les visions, sensation d’un destin ou d’une mission

**                  Aime les idées et discute ardemment.

▀                   Sincérité

▀                   S’accepte ainsi que les autres

Activité

*******       Grande énergie

****** ▀     Grande capacité de concentration longue durée, soutient sa concentration sur
les sujets qui l’intéressent, persévérant.

****             Ne peut s’empêcher de penser, peut travailler jusqu’à épuisement

*** ▀           A besoin de périodes de contemplation et de solitude

▀                  Spontanéité

Relations Sociales

********* ▀ Peut remettre en question l’autorité, pose des questions embarrassantes,
n’est pas conforme

******* ▀     Se sent différent, pas en phase, sens de l’aliénation et de la solitude.

***** ▀        Très compassionnel.

**** ▀          Empathique, ressent ce que ressentent les autres, les aide à se comprendre

Il faut cependant intégrer, en parcourant cette liste, et c’est un point fondamental, que ces caractéristiques, ce mode de fonctionnement apparaissent comme absolument normal pour un surdoué, qui pense que les autres fonctionnent comme lui.

F Heylighen fait également état de caractéristiques identifiées dans d’autres articles  :

– LIBERATING EVERYDAY GENIUS™ by Mary-Elaine Jacobsen, Psy.D.

– The Gifted Resource Center and Lesley Sword, Ph.D.

– Giftedness and education from the perspective of sociologic social psychology by Steven M. Nordby © 1997-2002

– The Intellectual and Psychosocial Nature of Extreme Giftedness Philip M. Powell & Tony Haden Roeper Review , Vol. 6 No. 3, p. 131-133, February 1984.

– On Giftedness, an interview with Mary Rocamora

– Kathleen Noble , interview by Douglas Eby (on Gifted Women)

– Behaviors Associated with Giftedness (Webb, 1993)

– Misdiagnosis of the Gifted by Lynne Azpeitia, M.A. and Mary Rocamora, M.A.

Réference est faite

– aux Hyperexcitabilités mises en lumière par Dabrowksi et Piechowksi.

– au fait que les difficultés d’adaptation sociale sont proportionnelles au degré de surdon.

– la principale différence constatée entre surdoués et non surdoués est le besoin (ou non) d’une structure de pensée externe imposée. En fait, les surdoués se créent eux mêmes leur propre structure de pensée.

– les surdoués sont en permanence en recherche (et de compréhension) de sens. Les non surdoués sont moins sensibles à ce besoin de recherche et de compréhension.

– Chez les enfants tout particulièrement (mais c’est aussi valable pour les adultes), les surdoués peuvent faire l’objet d’agressivité et de réactions disqualifiantes de la part de leurs pairs qui ne les comprennent pas. Dans la mesure où cette disqualification est internalisée, la perception qu’un surdoué a delui-même est alors dévalorisée.

Article riche !

Cet url http://talentdevelop.com/selftest2.html

donne accès à des tests d’autoévaluation (en anglais…) établis par des référents en matière de surdon aux Etats-Unis : Mary Rocamora, Mary-Elaine Jacobsen, Deirdre Lovecky, Linda Kreger Silverman.

il permet également d’avoir accès à d’autres articles en ligne, entre autres sur l’introversion, l’intensité, la sensibilité, et le perfectionnisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.