5 thoughts on “(Français) Le surdon par l’exemple (6) – A propos des “adultes précoces”

  1. Hello,
    le “pseudo” psy que j’avais été voir, parlait également d’adulte “précoce”, franchement, ce terme est inadapté pour les adultes. Un enfant précoce oui, mais un adulte, on a l’impression de retourner en enfance et on ne s’identifie pas avec ce terme.

    1. mmmouais…
      Bon, en revanche, la réflexion de Tramb me renvoie au livre de Howard Buten : “Quand j’avais 5 ans, je m’ai tué” (http://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_j%27avais_cinq_ans_je_m%27ai_tu%C3%A9).
      Howard Buten est un américain désormais installé en France, spécialiste de l’autisme (il a fondé un établissement spécialisé en banlieue parisienne).
      Thérapeute le jour, Howard Buten est également clown le soir sous le nom de Buffo (http://www.buffo-buten.com/buffo_fr.htm)

  2. Elle est tellement vraie cette image humoristique ! ça souligne bien le non sens de ce terme. 😀 ( à mon humble avis ).

    Tournevis, je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton avis. A mon avis, précocité et avance sur son temps sont deux choses à différencier. Dans la façon dont je vois les choses, je dirai qu’être précoce, c’est être en avance par rapport au développement humain moyen dans certains domaines, comme l’acquisition de la marche, de la parole, ou alors dans la maitrise des outils intellectuels que l’on utilise au quotidien comme l’écriture, le calcul, etc…
    On peut être précoce sans être en avance sur son temps, et inversement. Probablement que chacun des personnages célèbres que tu cites ont été les deux, précoce dans leur développement, puis plus tard en avance sur leur temps.

  3. Moi aussi, ce terme m’a fait sursauter au début. Et en discutant avec ma psy actuelle, je me suis dit que, tout compte fait, ce n’est peut-être pas complètement stupide. Être alterdoué, ce n’est pas seulement avoir su “faire” des choses avant les autres (c’est même parfois le contraire) mais c’est à coup sûr avoir une nette avance de réflexion, d’imagination, de compréhension sur ses contemporains, laquelle avance persiste toute la vie. Et peut être une avance de plusieurs siècles ! Léonard de Vinci n’a-t-il pas fait preuve de précocité intellectuelle en imaginant des engins volants à une époque où leur mise en oeuvre était impossible ? Ou Copernic, Galilée, Giordano Bruno avec leurs idées bizarres sur la mécanique céleste ? Et tant d’autres… (Jules Verne ?)

    Mais peut-être qu’il existe un terme encore + approprié que précoce pour exprimer cette nette avance de la réflexion, de l’imagination créative, de la prise de conscience ?

    Moi je persiste à bien aimer alterdoué 🙂
    Nombre d’entre nous ont une “avance” telle que les “normaux” ne la rattrapent jamais ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *