(Français) Quelques sources pour parler des surdoués

Sorry, this entry is only available in French.

3 thoughts on “(Français) Quelques sources pour parler des surdoués

  1. Bonjour Cécile
    Tout à fait d’accord pour dire que la complexité du cerveau humain, le niveau de nombre de paramètres influant sur la qualité du fonctionnement cérébral disqualifient toute normalisation ( loi normale) et la caractérisation de la douance., en tant que propriété infrangible .
    De ce simple fait, on ne peut tabler sur des propriétés de classe comme dans les sciences dures.
    Nous sommes (en médecine, psychologie, sociologie ) dans des sciences dites “molles”
    Avec trop de paramètres interagissant pour pouvoir se permettre d’avoir un discours uniciste et surtout aussi réducteur voir simpliste que celui dont vous faites le sujet de ce billet( cf Ramus et l’ANAE).
    Dire que au delà de 130 tout le monde va très bien car cela est prouvé scientifiquement, est de ce simple fait risible.

    -Au fait Cécile,J’ai une deuxième source pour l’explication de l’échec de 30% des surdoués :
    Sur la conférence de Sylvie Tordjmann sur TDAH et douance (entre 5 et 7 minutes du début),où elle explique que cette notion proviendrait de l’étude de Terman . Cette notion aurait donc un certain degré de pertinence et de solidité….
    Puisque provenant d’un autre pays, continent, avec un suivi impressionnant de 70 ans et de la seule étude longitudinale auquel le l’on peut se référer .
    Le seul génie ( ray Bradbury) avait été récusé de la sélection initiale et 30% des Hpi n’avaient pas été inclus a priori par les professeurs sélectionneurs des petits génies potentiels., car mauvais élèves …. Car Terman avait évalué la pertinence du choix professoral en bon scientifique qu’il était en testant non seulement les élèves choisis mais aussi les non choisis…..
    Je vous engage à écouter toute la conférence qui va dans le sens que j’intuite depuis longtemps
    ICV élevé avec manque relatif de mémoire de travail égale anxiété et créativité exacerbée …. Voir TDAH ! C’est un continuum

    – je vous remercie de faire mention du complexe de l’albatros d’Alain Gauvrit dans le cadre d’une inhibition intellectuelle, d’où les très fortes variations potentielles du niveau de QI , qui doivent faire considérer les résultats d’une passation de tests comme des valeurs minimales et non pas comme le maximum. C’est juste une photo instantanée et susceptible de fortes variations dans le temps.
    Cette thèse m’avait beaucoup touché car c’était juste le reflet du travail humaniste et sans publicité (hors de cette thèse),effectué dans le quotidien par des soignants attentifs et affectueux, qui ont permis à des centaines d’enfants de reprendre goût à la vie , de refaire fonctionner leur cerveau de façon optimale, et de prendre confiance en eux pour vivre leur vie de façon décente. De voir les témoignages de ces enfants , j’en avais les larmes aux yeux.je pense qu’il faudrait mettre à l’honneur ce genre de personnes et peut être leur demander comment ils font (faisaient) pour obtenir de tels résultats : un peu d’amour et de compréhension bienveillante peut être ?

    -concernant le futur:
    On parle de l’effet Flynn ( augmentation régulière du niveau de QI)
    Depuis des décennies
    Pourtant des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour parler de l’apparition du phénomène inverse avec une perte de points de QI ( BAK en avait parlé dans une conférence )
    Sur Arte augmentation de 600% des cas d’autisme en Californie
    ( ‘amélioration de ce diagnostic n’explique que 30% de cette augmentation)
    La carte de l’autisme est calquée sur les zones d’épandage de pesticides….
    Une perte d’un point de QI à l’échelle d’une nation correspond à une perte de plusieurs milliards de dollars…

    https://www.franceinter.fr/emissions/capture-d-ecrans/capture-d-ecrans-10-novembre-2017.
    https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/

    Donc d’ici quelque temps , nos discussions n’auront plus lieu d’être !
    Comme le disait Drauzio Varella prix Nobel de médecine
    “ Dans le monde actuel, nous investissons cinq fois plus d’argent en médicaments pour la virilité masculine et le silicone pour les seins des femmes, que pour la guérison de la maladie d’Alzheimer. Dans quelques années, nous aurons des femmes avec des gros seins, des vieux à la verge dure, mais aucun d’entre eux ne se rappellera à quoi ça sert ”.”

    C’était la minute du dr cyclopede 🙂

    1. Merci de ces précisions Bonjour

      La conférence de Sylvie Tordjman est vraiment intéressante. Elle apporte effectivement une eau particulièrement précieuse à l’approche nuancée qu’il faut avoir des enfants précoce/surdoués/à haut potentiel.

  2. Dans le genre caricatural, il parait que la moyenne de QI des doctorants serait de 120.
    On dirait que ceux qui n’ont pas de diplôme ont un QI bien plus bas : quelle ineptie !
    Mais les vieux clichés ont la vie dure….
    Quand j’attends qu’un enfant s’éteint car il n’est pas stimulé : c’est insupportable et inacceptable (je me revois en train de discuter dans le détail à ma mère , qui était perdue, quand mon frère me coupait on me lançant : “mais oui, on le sait que tu est intelligente !” (marquée au fer rouge sur ce coup-là et bien sûr colère rentrée…. des années après, on ne se parle plus, pour d’autres raisons, mais il y a des phrases qui restent et qui sont impardonnables).

    Cricri (l’enfant éteint qui s’est à peu près réveillée il y a quelques années….)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.